Épuisement d'un lieu

Essais vidéos inspirés du roman “Tentative d'épuisement d'un lieu Parisien” de Georges Perec. J'ai ici tenté de reconstituer une balade, depuis les reliefs Alpins jusqu'à la ville de Grenoble, en épuisant les capacités des logiciels de lieux que sont Google Earth et Google Street View. La première vidéo utilise la possibilité qu'offre Google Earth d'appliquer des textures à des reliefs.

La vue est faite avec le simulateur de vol intégré. Par un travail de textures et de retouches vidéo, j’ai tenté d’altérer la perception que l’on a des montagnes, jusqu’a les abstraire pour briser le coté contemplatif de celle çi. Cette balade qu'on aurait pu penser idéale, devient un moment de perte de repères, presque dérangeant.

La deuxième vidéo (çi dessus) correspond à l'arrivée dans la ville de Grenoble, on passe de Google Earth à Google Street view. Street View a pour ambition de reconstituer l'espace physique, de façon numérique et à l'aide de photographies. Cependant cette reconstitution présente des défauts que j'ai souhaité mettre en avant. Par exemple des décalages et glissements de pixels apparaissent quand on se déplace rapidement vers des espaces qui n’ont pas encore été chargés par le logiciel.

J’ai tenté de capturer tout ces moments d’erreurs habituellement anodins pour les compiler dans cette séquence. J'ai aussi élaboré une ambiance sonore, avec une premiere phase mystérieuse, lente, et sombre, à laquelle vient s’ajouter une dégénérescence progressive composée de bruits, grésillements et interferences, en accord avec la deuxième vidéo.